Wednesday, May 28, 2014

Improviser sur des tounes de jazz

Quand on commence à s'informer pour apprendre a improviser sur des tounes de jazz les choses peuvent sembler décourageantes. J'ai recommencé à faire du jazz et si je n'étais pas déjà passé par la j'aurais tendance à être un peu découragé (l'âge peut-être). Heureusement, à une certaine époque je m'étais rendu au point d'être capable d'improviser sur des standards du jazz (si la progression harmonique ne modulait pas trop). Je pouvais improviser sur des trucs comme Autumn Leaves et autre standard plutôt gentils. Donc dernièrement j'ai ressorti mes notes et les choses progressent bien même si pour l'instant dans le feux de l'action j'ai une tendance a me perdre et a me planter. La première chose a faire je pense c'est de réapprendre les gammes. Quand on regarde les livres, on peut avoir l'impression qu'il faut apprendre un paquet de mode pour chaque gamme. Bien sûr, si on a le temps c'est bien d'apprendre le plus de gammes et de modes possibles. Cependant la vie étant tres courte il n'est pas mauvais de se concentrer sur les modes qui donnent le plus de "bang for the buck". Le truc que j'ai trouvé c'est qu'on peut faire beaucoup de chemin avec les modes suivants:
1) Quatre mode de la gamme majeur
i Ionian
ii Dorian
iv Lydian
v Mixolydian
2) Deux modes de la gamme mélodique mineure (jazz - donc pareil en montant et en descendant)
iv Lydian Dominant (ou Lydian b7)
vii Super Locrian (ou Altered Dominant)
3) Un mode de la gamme Harmonique mineure
v (Phrygian Dominant)

J'ai utilisé les chiffres romains pour les numéros de mode. Le numéro de mode correspond au degré de la gamme qui est pris comme note de départ. Malheureusement, pour les gammes mineures les noms des modes ne sont pas standard et j'ai donc utilisé celui que je voyais le plus souvent (dans certains cas j'ai mis un deuxieme nom entre parentheses).
On peut ajouter a ces 7 modes heptatonique la gammes augmenté (whole tone) et la gamme symétrique.
Chacun de ces modes correspond à un certain nombre d'accord sur lesquels il peut être utilisé dépendant du contexte. Donc, en plus d'apprendre le doigté des gammes j'ai constaté dans le temps qu'un truc très utile était d'associer les doigtés de mode à un certain nombre d'accords typique et représentatif de ce sur quoi le mode pouvait être joué. Dans mon prochain blogue, je vais donner des doigtés pour les modes et les accords sur lesquels ils peuvent être associés.

Wednesday, May 15, 2013

Truc de composition et exercise de piking pour guitare

Dans mon troisième blog de truc de composition j'avais présenté de beaux arpèges dans la gamme harmonique mineure. En voici une version modifié pour se jouer en 6/8:

(cliquer sur les partitions pour les voir plus grandes)
Les accords étaient:

Une remarque: si vous décider de gratter les accords plutôt que de les jouer sous forme d'arpèges utiliser le quatrième accord pour la première mesure, car c'est fondamentalement le même accord (même fonction) et il sonne mieux en accord plaqué.
Personnellement je trouve que ce genre d'accords bâtis sur la gamme harmonique mineure sonne mieux sous forme d'arpège et en plus sous cette forme on se retrouve avec un exercice de picking qui sonne bien. Jouer les arpêges en alternant les coups de pick down/up (A V A V ...) et essayer en jouant down tout le temps (A A A ...). Vous aller voir c'est pas évident. COmme vous pouvez le voir j'utilise le A pour un coup de pick par en bas (ressemble a une fleche par en haut - donc coup de pick par en bas - oui je le sais c'est fou) et j'utilise le V pour un coup de pick par en haut (ressemble a une fleche qui pointe par en bas - donc coup de pick par en haut - c'est fou mais c'est comme ca). Moi quand vient le temps de jouer ces arpeges dans ma toune je les joue comme ceci:
A_ A_ A_ V_ A_ V
Donc: down, down, down, up, down, up
Et ce schéma se répète pour les autres accords.
Enjoy!

Wednesday, May 8, 2013

Accord 13e de dominante

Regarder bien les accords sur la partition suivante:

Ce sont les seuls accords 13e de dominantes raisonnablement complet qu'on peut jouer sur une guitare avec des doigts et des mains normales et qui ont également les caractéristiques suivantes:
    1) La quinte ou la tonique de l'accord comme note la plus basse
    2) Forme déplaçable sur le manche (transposable)
    3) Sonnent raisonnablement bien dans la plupart des positions sur le manche
    4) Peuvent se jouer avec un pick

Les quatre premières formes sont les plus pratiques. Les formes 1 et 2 sont identiques sauf que la première présente la quinte à la basse tandis que le deuxième présente la tonique. Les deux dernières formes (dérivées de deux des quatre premières formes) sont beaucoup moins pratiques, mais ont l'intérêt de contenir toutes les notes de l'accord de 13e de dominante. D'ailleur la forme 5 n'est jouable qu'en utilisant un mini-barré à la Ted Greene sur la corde 6 et 5. En utilisant une notation condensé corde/doigt:
6/2, 5/2, 4/1, 3/3, 2/3, 1/4

Saturday, April 13, 2013

Réchauffement pour les guitaristes

Je vais montrer un exercice d'indépendance trippant un peu plus loin, mais commençons par quelque chose de simple. Tout le monde connait les bons vieux:
1 2 3 4
1 2 4 3
1 3 2 4
1 3 4 2
1 4 2 3
1 4 3 2
On joue chaque schéma en descendant et en remontant sur les 6 cordes en commençant sur le petit mi. Le truc étant de garder les doigts sur la corde jusqu'au dernier moment. J'utilise des tablatures abrégées qui ressembles a des fractions:
c/d
Donc le premier chiffre (numérateur) c'est la corde et le deuxième chiffre (dénominateur) c'est la position (fret) qui, dans ce cas si, se trouve être également le doigt. En commençant en première position avec le premier schéma ça donne:
1/1 _ 1/2 _ 1/3 _ 1/4 (F _ F# _ G _ G#)
2/1 _ 2/2 _ 2/3 _ 2/4 (C _ C# _ D _ D#)
...
6/1 _ 6/2 _ 6/3 _ 6/4 (F _ F# _ G _ G#)
Pour le deuxième schéma ça donne:
1/1 _ 1/2 _ 1/4 _ 1/3 (F _ F# _ G# _ Gq)
2/1 _ 2/2 _ 2/4 _ 2/3 (C _ C# _ D# _ Dq)
...
6/1 _ 6/2 _ 6/4 _ 6/3 (F _ F# _ G# _ Gq)
(j'utilise le q pour bécarre - queue par en bas - le b étant réservé pour bémol)

Ces exercices demeurent de très bons exercices d'indépendances et de réchauffement cependant un peu de variété est toujours bon et les exercices suivants sont vraiment bons pour les doigts même si mélodiquement il demeure plutôt ordinaire. Essayer ça vous aller voir:

Ce premier exercice est pris directement d'une méthode de guitare classique (voir note en bas de page). Question de mélanger tout le monde, j'utilise des fractions pour les doigtés avec une signification différente de celle pour les tablatures abrégés. Ici les deux chiffres représentent un doigt et le premier (numérateur) est celui de la note la plus aiguë tandis que le second (dénominateur) est le doigt de la note la plus basse.
Le suivant est une modification de mon cru que je trouve plus intéressante, car moins propice a l'exécution automatique:

On peut modifier les deux derniers exercises en montant ou descendant chromatiquement sur de plus long intervalles.
Évidemment je vous encourage à trouver vos propres variations.
Bon réchauffement !
Note: La méthode de guitare classique en question contenait beaucoup de bons exercices, mais malheureusement je ne l'ai plus donc je ne peux vous donner la référence et donner crédit a l'auteur, mais il s'agit d'un très court extrait alors je pense que c'est correct.
Mise a jour. J'ai trouvé la méthode sur Amazon:
Aaron Shearer: Development-Exercises

Saturday, April 6, 2013

Progression harmonique plus intéressante (en La harmonique mineure)

Ok. Jusqu'à maintenant le choix du genre d'accord dans mes exemples était volontairement assez banal. Ça permettait de rester centré sur les mouvements de la tonique des accords. Cependant toute cette histoire de gamme harmonique mineure prend vraiment tout son sens si on utilise des accords plus riches harmoniquement. Voici un exemple basé sur les arpèges d'une de mes tounes. Il y a deux accords par mesure et il s'agit de jouer les arpèges en laissant sonner les notes jusqu'au changement d'accord (cliquer sur la partition pour la voir plus grosse).

Voici les accords:

Donc de façon plus schématisé:

Am(add9) _ Dm6(add9) _ E7 _ Am(add9) _ Am(add9) _ Dm9 _ E7 _ Am(add9)

La on commence a s'amuser un peut plus.

Tuesday, April 2, 2013

Truc #1 (la suite)

Voici un autre exemple de chaine d'accord construite sur la gamme harmonique mineur (en Do):
Gratter ça pour voir. J'utilise des rondes parce que c'est plus simple mais essayer de gratter un accord ou deux par beat pour voir.
(Cliquer sur la partition pour la voir plus grosse)

Saturday, March 30, 2013

Truc #1

Avant de plonger quelques petits commentaires. Pour écrire plus efficacement ces blogs je vais utiliser parfois des notations standards, mais avec quelques modifications. Par exemple pour la notation chiffrée des accords de la gamme je vais utiliser:
I ii iii IV V vi vii(dim)
J'utilise dim entre parenthèse pour "diminuer" parce que je trouve ça plus claire que de mettre un petit o que je ne pourrais pas mettre sur élevé comme il se devrait. Je vais utiliser également des trucs comme "b" (b minuscule) pour bémol. Pour ceux qui ne connaissent pas cette notation, les "chiffres" sont des chiffres romains (correspondant a 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7). Quand le chiffre est majuscule, c'est un accord majeur et quand le chiffre est minuscule c'est un accord mineur. Évidemment on peut ajouter des altérations. Le modelé pour cette notation chiffrer c'est la gamme majeure diatonique. C'est pour ça que le chiffre pour la quatrième accord est majuscule "IV". Quand le chiffre est minuscule "iv" l'accord est "altéré" ou modifier pour etre mineure.
Truc #1
On ne peut pas tous être des génies. Un des trucs que j'ai appris dans ma vie c'est que "connaissance égale pouvoir". Vous pouvez surmonter (dans une certaine mesure) les limitations de vos talents naturels en vous aidant de la théorie. Par exemple beaucoup d'artistes quand ils s'assoient pour composer une toune vont avoir tendance à tomber dans les mêmes schémas harmoniques basés sur les accords de la gamme diatonique majeurs. Vous savez:

I ii iii IV V vi vii(dim)

Combien d'artistes esse qu'on entend a la télévision jouer leurs nouvelles tounes et quant ils ont plaqué le premier accord on peut trop souvent deviner le suivant. Chling a chling a cling ....
Bordel. Pour sortir de ce piège, un bon truc est de sélectionner des accords à partir d'une autre gamme. Harmonique mineure par exemple.

i ii(dim) bIII+ iv V bVI vii(dim)

En do ça donne:

Cmi D(dim) Eb+ Fmi G Ab B(dim)

OK, maintenant essayer de gratter: Cmi G Fmi D(dim) et ensuite revenir au début et répéter jusqu'a ce qu'un texte a teneur sociale fasse irruption dans votre tête. Essayez-le comme ceci:

Aller. Amusez-vous a permuter et même a carrément insérer d'autres accords "pas rapport" qui sait ce que vous allez découvrir.